Entrée analogique

Les entrées analogiques sont nécessaires pour capter les signaux de capteurs analogiques CC/capteurs de mesure du type (signaux de tension ou de courant) 0-1 V, 0-5 V, 0-10 V, 1-10 V, 0-20 mA, 4-20 mA et de les envoyer sur le bus, par exemple pour le vent, la pluie, la luminosité, la température, le crépuscule ou l'humidité afin de les traiter ultérieurement. Selon le fabricant, des capteurs standard du type PT100, PT1000 ou NTC peuvent également être utilisés. Ainsi, dans le système KNX, des télégrammes 1 octet (EIS6) ou 2 octets (EIS5) peuvent être envoyés pour affichage dans les visualisations KNX, les panneaux KNX ou les écrans KNX. Les entrées analogiques sont également à même d'envoyer des valeurs limites paramétrées avec ETS en tant que valeurs 1 bit sur le bus KNX pour déclencher d'autres fonctions ou messages dès qu'une valeur mesurée dépasse une valeur définie ou descend en dessous de celle-ci. Les entrées analogiques KNX nécessitent généralement une tension d'alimentation. Ce catalogue eibabo contient des entrées analogiques pour différents systèmes d'automatisation (LCN, bus radio, KNX, etc.). Les entrées analogiques KNX peuvent être commandées pour toutes les possibilités d'installation : en saillie, encastrées, intégrées dans des conduits, des murs ou des plafonds ou pour installation dans des distributions électriques. Il est dès lors légitime de se demander à quoi sert une entrée analogique si une station météorologique courante offre déjà les capteurs usuels et ceci, avec considérablement plus de paramètres. Une station météorologique KNX standard ne dispose en principe que de quelques capteurs installés en permanence, ce qui est normalement suffisant pour mesurer les variables environnementales physiques à l'extérieur. Cependant, il existe sur le marché des milliers de capteurs actifs et passifs conventionnels différents pour les exigences et fonctions les plus variées. Des capteurs de courant ou de tension actifs conventionnels 0-1 V, 0-5 V, 0-10 V, 1-10 V, 0-20 mA, 4-20 mA peuvent s'imposer, par exemple pour des capteurs spéciaux en vue de mener à bien les processus de régulation via KNX. Le potentiel de ces capteurs conventionnels est énorme et peut être exploité en utilisant des entrées analogiques KNX. KNX fournit également des modules d'entrée adaptés pour les capteurs passifs pour l'évaluation dans le système de bus KNX. Les signaux analogiques présentent l'inconvénient d'être sensibles aux défaillances en cas d'exigences très précises. Par conséquent, dans le secteur de l'automatisation, les capteurs analogiques sont de plus en plus souvent remplacés par des systèmes numériques en matière de technique de régulation, ce qui accroît la demande de capteurs avec un signal de sortie numérique. Nous sommes convaincus que dans les décennies à venir, les fabricants de capteurs profiteront au niveau international de la forte demande en capteurs divers, par exemple pour la capture sans contact de la température corporelle et de la fréquence cardiaque, la détection de gestes et d'expressions faciales allant jusqu'à la reconnaissance des états émotionnels à partir de l'interprétation des signaux, pour les systèmes intelligents (automatisation, maison intelligente, robotique, etc.).

 
Les entrées analogiques sont nécessaires pour capter les signaux de capteurs analogiques CC/capteurs de mesure du type (signaux de tension ou de courant) 0-1 V, 0-5 V, 0-10 V, 1-10 V, 0-20 mA, 4-20... en savoir plus »
Fermer la fenêtre
Entrée analogique
Les entrées analogiques sont nécessaires pour capter les signaux de capteurs analogiques CC/capteurs de mesure du type (signaux de tension ou de courant) 0-1 V, 0-5 V, 0-10 V, 1-10 V, 0-20 mA, 4-20 mA et de les envoyer sur le bus, par exemple pour le vent, la pluie, la luminosité, la température, le crépuscule ou l'humidité afin de les traiter ultérieurement. Selon le fabricant, des capteurs standard du type PT100, PT1000 ou NTC peuvent également être utilisés. Ainsi, dans le système KNX, des télégrammes 1 octet (EIS6) ou 2 octets (EIS5) peuvent être envoyés pour affichage dans les visualisations KNX, les panneaux KNX ou les écrans KNX. Les entrées analogiques sont également à même d'envoyer des valeurs limites paramétrées avec ETS en tant que valeurs 1 bit sur le bus KNX pour déclencher d'autres fonctions ou messages dès qu'une valeur mesurée dépasse une valeur définie ou descend en dessous de celle-ci. Les entrées analogiques KNX nécessitent généralement une tension d'alimentation. Ce catalogue eibabo contient des entrées analogiques pour différents systèmes d'automatisation (LCN, bus radio, KNX, etc.). Les entrées analogiques KNX peuvent être commandées pour toutes les possibilités d'installation : en saillie, encastrées, intégrées dans des conduits, des murs ou des plafonds ou pour installation dans des distributions électriques. Il est dès lors légitime de se demander à quoi sert une entrée analogique si une station météorologique courante offre déjà les capteurs usuels et ceci, avec considérablement plus de paramètres. Une station météorologique KNX standard ne dispose en principe que de quelques capteurs installés en permanence, ce qui est normalement suffisant pour mesurer les variables environnementales physiques à l'extérieur. Cependant, il existe sur le marché des milliers de capteurs actifs et passifs conventionnels différents pour les exigences et fonctions les plus variées. Des capteurs de courant ou de tension actifs conventionnels 0-1 V, 0-5 V, 0-10 V, 1-10 V, 0-20 mA, 4-20 mA peuvent s'imposer, par exemple pour des capteurs spéciaux en vue de mener à bien les processus de régulation via KNX. Le potentiel de ces capteurs conventionnels est énorme et peut être exploité en utilisant des entrées analogiques KNX. KNX fournit également des modules d'entrée adaptés pour les capteurs passifs pour l'évaluation dans le système de bus KNX. Les signaux analogiques présentent l'inconvénient d'être sensibles aux défaillances en cas d'exigences très précises. Par conséquent, dans le secteur de l'automatisation, les capteurs analogiques sont de plus en plus souvent remplacés par des systèmes numériques en matière de technique de régulation, ce qui accroît la demande de capteurs avec un signal de sortie numérique. Nous sommes convaincus que dans les décennies à venir, les fabricants de capteurs profiteront au niveau international de la forte demande en capteurs divers, par exemple pour la capture sans contact de la température corporelle et de la fréquence cardiaque, la détection de gestes et d'expressions faciales allant jusqu'à la reconnaissance des états émotionnels à partir de l'interprétation des signaux, pour les systèmes intelligents (automatisation, maison intelligente, robotique, etc.).
Fermer filtres
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
de jusqu'à

1 de 2
Aucun résultat pour le filtrage !
RECOMMANDÉ
3D
1 de 2
Articles consultés