Commande de chauffage

Les commandes de chauffage sont en principe des actionneurs de commutation qui ne sont pas équipés de relais mécaniques mais de circuits électroniques (Triac) pour commander les soupapes thermoélectriques (faibles charges ohmiques) pour les circuits d'eau chaude fermés ou l'eau réfrigérée (plafond froid). Ces appareils sont donc silencieux et totalement inusables. La différence de réglage déterminée par un thermostat d'ambiance KNX, à savoir la différence entre la température de consigne et la température réelle, est convertie dans un télégramme de grandeur de commande et envoyée via le bus KNX au canal correspondant de la commande de chauffage. L'actionneur thermoélectrique (conventionnel) est relié au canal par l'intermédiaire d'un câble adapté (par ex. NYM-J 3x1,5) si la commande de chauffage n'est pas montée à proximité immédiate de l'actionneur. La commande de chauffage peut en général être directement activée (1 bit) ou peut traiter de façon autonome et en interne un signal de grandeur de commande 1 octet reçu et déclencher l'entraînement raccordé. Le bus KNX est ainsi nettement déchargé car le flux des télégrammes de contrôle du thermostat d'ambiance vers l'actionneur est supprimé et seule la différence de réglage calculée est envoyée à l'actionneur en tant que télégramme de grandeur de commande 1 octet. Il convertit les informations en signaux de commutation (on/off) directement vers la conduite de chauffage affectée, processus appelé « modulation de largeur d'impulsions (PWM) ». Un petit exemple illustre uniquement la fonction de base et non l'algorithme de contrôle effectif propre au fabricant : La température actuelle (grandeur de contrôle) est de 20 degrés Celsius. La température ambiante souhaitée est de 25 degrés Celsius et représente la valeur de consigne pour la grandeur de contrôle (grandeur de référence). La différence entre la température ambiante souhaitée (valeur de consigne) et la température actuelle (valeur réelle) est la différence de réglage. La différence de réglage s'élève à 5 degrés Celsius et permet de déterminer la grandeur de réglage qui influence la température ambiante. Supposons que la grandeur de réglage s'élève à 20 %. Cette valeur est envoyée sous la forme d'un télégramme 1 octet (0-255 = 0-100 %) à la commande de chauffage. La valeur 51 est donc transmise à l'actionneur. Le temps d'ouverture/de fermeture de l'entraînement est stocké dans les paramètres de l'actionneur via ETS. Ces informations se trouvent dans les propriétés de chaque actionneur conventionnel utilisé et doivent être acceptées. Par exemple, l'actionneur nécessite 2 minutes pour une ouverture complète. En cas, par exemple, d'une grandeur de réglage prédéfinie de 20 %, l'actionneur commuterait la commande de soupape thermoélectrique 230 V CA ou 24 V CC pendant 24 secondes (20 % de 2 minutes), la désactiverait pendant 96 secondes, puis la commuterait de nouveau pendant 24 secondes, et ainsi de suite jusqu'au calcul et à l'envoi d'une autre grandeur de réglage prédéfinie par le thermostat d'ambiance. En fonction du fabricant de l'actionneur, plusieurs servomoteurs peuvent être intégrés par canal. Les principaux fabricants des commandes de chauffage EIB, KNX chez eibabo sont par exemple ABB, Berker, Busch-Jaeger, EIBMARKT, Elsner, Gira, Hager, Jung, Lingg & Janke, MDT, Merten, Siemens et Theben. Étant donné que, contrairement aux idées courantes, les actionneurs thermoélectriques ne sont pas exempts d'usure et doivent être remplacés régulièrement, les anciennes versions de servomoteurs KNX onéreux, donc des appareils qui intègrent l'actionneur et le servomoteur KNX, n'ont pas su s'imposer sur le marché et ont progressivement disparu. Le paramètre ETS Rinçage permet de minimiser l'usure des vannes rarement utilisées, par exemple pendant l'été ou dans les chambres à coucher. Cette fonction évite l'entartrage rapide des vannes de chauffage. Les servomoteurs thermoélectriques (commandes de soupape) relativement peu coûteux sont directement enclenchés ou vissés sur la partie supérieure de la vanne utilisée dans l'habitation (en général directement sur le répartiteur de circuit de chauffage) et ainsi attachés à la tige de la vanne. Les adaptateurs en PVC ou métal permettent de compenser les différences observées entre les fabricants en termes de distance entre l'entraînement et la partie supérieure de la vanne ou entre le filetage et le support pour garantir une mise en œuvre correcte de la grandeur de réglage.

 
Les commandes de chauffage sont en principe des actionneurs de commutation qui ne sont pas équipés de relais mécaniques mais de circuits électroniques (Triac) pour commander les soupapes... en savoir plus »
Fermer la fenêtre
Commande de chauffage
Les commandes de chauffage sont en principe des actionneurs de commutation qui ne sont pas équipés de relais mécaniques mais de circuits électroniques (Triac) pour commander les soupapes thermoélectriques (faibles charges ohmiques) pour les circuits d'eau chaude fermés ou l'eau réfrigérée (plafond froid). Ces appareils sont donc silencieux et totalement inusables. La différence de réglage déterminée par un thermostat d'ambiance KNX, à savoir la différence entre la température de consigne et la température réelle, est convertie dans un télégramme de grandeur de commande et envoyée via le bus KNX au canal correspondant de la commande de chauffage. L'actionneur thermoélectrique (conventionnel) est relié au canal par l'intermédiaire d'un câble adapté (par ex. NYM-J 3x1,5) si la commande de chauffage n'est pas montée à proximité immédiate de l'actionneur. La commande de chauffage peut en général être directement activée (1 bit) ou peut traiter de façon autonome et en interne un signal de grandeur de commande 1 octet reçu et déclencher l'entraînement raccordé. Le bus KNX est ainsi nettement déchargé car le flux des télégrammes de contrôle du thermostat d'ambiance vers l'actionneur est supprimé et seule la différence de réglage calculée est envoyée à l'actionneur en tant que télégramme de grandeur de commande 1 octet. Il convertit les informations en signaux de commutation (on/off) directement vers la conduite de chauffage affectée, processus appelé « modulation de largeur d'impulsions (PWM) ». Un petit exemple illustre uniquement la fonction de base et non l'algorithme de contrôle effectif propre au fabricant : La température actuelle (grandeur de contrôle) est de 20 degrés Celsius. La température ambiante souhaitée est de 25 degrés Celsius et représente la valeur de consigne pour la grandeur de contrôle (grandeur de référence). La différence entre la température ambiante souhaitée (valeur de consigne) et la température actuelle (valeur réelle) est la différence de réglage. La différence de réglage s'élève à 5 degrés Celsius et permet de déterminer la grandeur de réglage qui influence la température ambiante. Supposons que la grandeur de réglage s'élève à 20 %. Cette valeur est envoyée sous la forme d'un télégramme 1 octet (0-255 = 0-100 %) à la commande de chauffage. La valeur 51 est donc transmise à l'actionneur. Le temps d'ouverture/de fermeture de l'entraînement est stocké dans les paramètres de l'actionneur via ETS. Ces informations se trouvent dans les propriétés de chaque actionneur conventionnel utilisé et doivent être acceptées. Par exemple, l'actionneur nécessite 2 minutes pour une ouverture complète. En cas, par exemple, d'une grandeur de réglage prédéfinie de 20 %, l'actionneur commuterait la commande de soupape thermoélectrique 230 V CA ou 24 V CC pendant 24 secondes (20 % de 2 minutes), la désactiverait pendant 96 secondes, puis la commuterait de nouveau pendant 24 secondes, et ainsi de suite jusqu'au calcul et à l'envoi d'une autre grandeur de réglage prédéfinie par le thermostat d'ambiance. En fonction du fabricant de l'actionneur, plusieurs servomoteurs peuvent être intégrés par canal. Les principaux fabricants des commandes de chauffage EIB, KNX chez eibabo sont par exemple ABB, Berker, Busch-Jaeger, EIBMARKT, Elsner, Gira, Hager, Jung, Lingg & Janke, MDT, Merten, Siemens et Theben. Étant donné que, contrairement aux idées courantes, les actionneurs thermoélectriques ne sont pas exempts d'usure et doivent être remplacés régulièrement, les anciennes versions de servomoteurs KNX onéreux, donc des appareils qui intègrent l'actionneur et le servomoteur KNX, n'ont pas su s'imposer sur le marché et ont progressivement disparu. Le paramètre ETS Rinçage permet de minimiser l'usure des vannes rarement utilisées, par exemple pendant l'été ou dans les chambres à coucher. Cette fonction évite l'entartrage rapide des vannes de chauffage. Les servomoteurs thermoélectriques (commandes de soupape) relativement peu coûteux sont directement enclenchés ou vissés sur la partie supérieure de la vanne utilisée dans l'habitation (en général directement sur le répartiteur de circuit de chauffage) et ainsi attachés à la tige de la vanne. Les adaptateurs en PVC ou métal permettent de compenser les différences observées entre les fabricants en termes de distance entre l'entraînement et la partie supérieure de la vanne ou entre le filetage et le support pour garantir une mise en œuvre correcte de la grandeur de réglage.
Fermer filtres
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
de jusqu'à

1 de 5
Aucun résultat pour le filtrage !
RECOMMANDÉ
3D
MDT - AKH-0400.02 - Actionneur de chauffage quadruple, 24-230V AC pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
122,17 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage quadruple, 24-230V AC pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
MDT
AKH-0400.02
RECOMMANDÉ
3D
MDT - AKH-0800.02 - Actionneur de chauffage 8 fois, 24-230V AC pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
142,86 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage 8 fois, 24-230V AC pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
MDT
AKH-0800.02
RECOMMANDÉ
3D
MDT - AKH-0600.02 - Actionneur de chauffage KNX 6 plis, 3SU MDRC, 24-230VAC
132,85 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage KNX 6 plis, 3SU MDRC, 24-230VAC
MDT
AKH-0600.02
RECOMMANDÉ
3D
Hager - TX206H - Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
335,02 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
Hager
TX206H
RECOMMANDÉ
3D
Gira - 212900 - Actionneur de chauffage pour la domotique radio
158,89 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour la domotique radio
Gira
212900
RECOMMANDÉ
3D
ABB - VAA/S12.230.2.1 - Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
296,56 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
ABB
VAA/S12.230.2.1
RECOMMANDÉ
3D
ABB - VAA/S6.230.2.1 - Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
174,79 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
ABB
VAA/S6.230.2.1
RECOMMANDÉ
3D
Jung - 2336 REG HZR HE - Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
183,66 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
Jung
2336 REG HZR HE
RECOMMANDÉ
3D
Hager - TYF656T - Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
163,55 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
Hager
TYF656T
RECOMMANDÉ
3D
ABB - VAA/S12.230.2.1 - Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
314,62 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
ABB
VAA/S12.230.2.1
RECOMMANDÉ
3D
Merten - MEG6730-0001 - Actionneur de chauffage pour système de bus
145,42 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour système de bus
Merten
MEG6730-0001
RECOMMANDÉ
3D
Theben - HMG 6 T KNX - Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
206,89 € incl. TVA.

*

Actionneur de chauffage pour KNX maisons et bâtiments intelligents automation
Theben
HMG 6 T KNX
1 de 5
Articles consultés